jeudi 12 avril 2018

Aquarium avec terreau, et après?

Que peut-on faire lorsqu'on a mis du terreau dans le sol de son aquarium, peut-on changer la végétation sans être obligé de tout refaire?
Le bac, ci-contre, tourne depuis fin 2016 et j'ai eu envie, en ce début 2018, de modifier son aspect en changeant carrément la végétation. Et ça c'est pas évident à cause de la couche de terre sous la sable. Avec ce genre d'installation il vaut mieux éviter de toucher et retoucher. Mais je suis du genre aventureux et ça me fait pas peur de mettre les mains dans la gadoue! 

Alors voilà comment j'ai procédé:

Pour arriver à travailler délicatement il faut des outils, ne dit-on pas d'ailleurs qu'un bon ouvrier n'est rien sans ses outils, ou quelque chose dans le genre ?! Moi j'ai utilisé une pince et je dois dire que c'est quand même bien pratique! C'est surtout utile pour  éviter de tout remuer. Pour enlever les plantes il faut déterrer les racines et ce plant par plant. J'y suis allé doucement en enserrant le collet de la plante et en tirant  dessus légèrement jusqu'à voir les racines.
A ce stade, en plus de la pince, il faut aussi une paire de ciseaux spéciale aquascaping, rien que ça! Une fois les racines en évidence il suffit de les couper le plus près possible du sol, comme sur la photo ci-contre. J'ai pas cherché à sortir les racines, c'est simplement impossible, il suffit de les laisser dans le sable.  Elles disparaitront peu à peu mangées par les bonnes bactéries dont le substrat est rempli. Ben oui, le sable est rempli de millions de bactéries surtout celui avec du terreau, on l'a déjà vu dans l'article précédent, hein ?!

J'ai taillé les racines d'une plante avant de la replanter, c'est une plante que je voulais déplacer. Toujours avec cette pince magique, je l'ai sortie, taillée puis replantée ailleurs donc, vous suivez toujours? Certains me diront qu'on peut utiliser une pince à épiler, oui peut-être, mais une pince à épiler risque d'abîmer le collet de la plante car trop coupante.
Voici ci-contre la plante taillée prête à être replantée. Pas la peine de chercher à enfouir les racines trop profond, il faut simplement que la plante ne puisse remonter et flotter à la surface. Le but est de ne pas remuer la couche de terreau. 
Ca a l'air simple comme ça, mais il s'agit de plantes de petites tailles, on peut pas faire la même chose avec de grosses Echinodorus ou des Hygrophila, avec ces dernières on ne peut faire autrement que de refaire le bac entièrement.
Pour résumer, j'ai coupé les plantes dont je voulais me débarrasser en laissant les racines dans le sable. Ca semble tout bête finalement en une phrase!

Une fois les plantes sorties j'ai pu mettre ma racine, oui, on ne se refait pas, pour moi une racine ou du bois flotté donne un aspect très naturel au bac. Pour dire les choses autrement, je ne suis pas fan des bacs de type hollandais avec une multitude de plantes différentes, je ne retrouve pas cet aspect naturel particulier.

Sur la photo on voit encore un buisson de Cryptocoryne, je l'ai enlevé finalement plus tard. Oui, il vaut mieux éviter de changer toute la végétation en une seule fois, il faut y aller par pallier et sur un mois environ. Là j'ai rajouté la Vallisnérie, une Echinodorus, mais de petite taille, et de la Vasicularia. En avant plan j'ai mis l'Echinodorus tenellus, la vraie!

Et voilà ce que ça donne, ci-dessous, après le grand chamboulement.


La végétation se compose principalement de: Vallisnéria spiralis, Echinodorus bolivianus, Echinodorus tenellus, Vesicularia dubyana. Quelques brins de Rotala sp. green qui ont repoussé à partir des racines laissées dans le sable, je verrai si je la laisse...Cela fait un mois que le travail de rénovation est terminé, maintenant il faut que ça pousse!

Pour la petite histoire, l'hiver dernier la t° du bac est descendue à 14,15°et les plantes faisaient la tête, j'ai dû acheter un thermoplongeur que j'ai réglé à 21°. Ce qui était rigolo c'est que les poissons se fichaient royalement de la température, pour eux un bain à 14° était telle une cure de jouvence. Ah oui, il s'agit de 10 Boraras naevus récupérés et placés à la hâte dans ce bac qui sert maintenant de refuge et dans lequel ils se sentent comme à la maison.


Conclusion

J'ai donc réussi à changer la végétation malgré un substrat à base de terreau avec quelques précautions:

- Je n'ai pas éliminé toute la végétation en une seule fois, je l'ai fait peu à peu sur plusieurs semaines
- J'ai remplacé chaque espèce de plante par une autre au fur et à mesure
- J'ai fait un changement d'eau lorsque j'ai trop perturbé le substrat
- J'ai coupé les plantes en laissant les racines

Je précise que ça peut être fait avec des plantes de petites tailles ou moyennes, avec des plantes énormes c'est évidemment plus difficile, voire impossible.

Je dois dire aussi que les poissons se portent très bien et n'ont pas été dérangés par ce chamboulement, il n'y a eu aucune perte. Il semble d'ailleurs que ce soit la période des amours vu leur comportement!

Stay in touch!
Dani

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire