jeudi 14 novembre 2013

Création d'un aquarium naturel en images!

Après la méthode sur la création d'un poubellarium, voici maintenant comment faire un aquarium naturel facilement. Il s'agit de mettre en place un petit bac naturel pour des poissons de petites tailles et peu exigeants. L'aquarium n'a  pas de chauffage, ni de filtration, ni de pompe à air.  C'est à la portée de tout le monde, pour ceux qui ne peuvent avoir un grand aquarium, ni ne veulent se compliquer la vie, ni se ruiner avec un matériel cher et trop lourd à gérer, voici comment faire.

Le contenant.

J'ai choisi un bac suffisamment grand pour accueillir un banc de poissons de petite taille.
Un aquarium de 55 litres avec une façade de 60cm de longueur, comme celui présenté, est suffisant pour créer un paysage aquatique vivant et coloré. Il faudra simplement choisir la population en fonction de la taille, il existe plusieurs espèces de poissons de petites tailles, intéressants et beaux. L'éclairage est, la plupart du temps, fourni avec l'aquarium. Un éclairage simple suffit, ici j'ai un tube T5 de 24W, mais un tube T8 est tout aussi bien. Ce genre de bac complet peut se trouver dans les dépôt-vente pour 20/30€, ou alors dans la rue, comme dans le cas présenté!

Une fois l'emplacement choisi et avant toute chose, j'ai placé une plaque de polystyrène sous l'aquarium. Cette plaque absorbante va corriger les éventuelles aspérités du support et éviter toute possibilité de fissure de la plaque de verre inférieure, de plus, elle va permettre d'absorber les vibrations. 

Décor et substrat.

Pour le substrat, je voulais un gravier fin pour que les plantes puissent s'enraciner facilement, et suffisamment sombre pour sécuriser les poissons, la couleur sombre fait mieux ressortir leur couleur. Mais la couleur du gravier paraît toujours plus sombre dans le magasin, sous un éclairage artificiel et une fois dans immergé, celui-ci devient plus clair que ce que l'on pensait au début.
J'ai choisi de mettre des galets afin de délimiter une zone de plantation. J'ai commencé par disposer les galets directement sur la vitre de fond et non pas sur le sable, je ne voulais pas créer des zones trop anaérobies pour éviter une fermentation malodorante du gravier coincé sous les galets.

Après avoir lavé le sable, j'ai déposé une couche de 3 à 4 cm à l'endroit prévu à la plantation des végétaux, et 2 cm sur le devant de l'aquarium. J'ai engraissé la partie prévue pour les plantes à racines  avec de l'argile sous forme de boulettes que j'ai écrasées. Soit dit en passant, j'aurais pu mettre quelques louches de terreau naturel, les plantes auraient apprécié.... J'ai ensuite recouvert l'argile avec une couche de 2 cm de gravier. 
Le décor est composé de galets devant rappeler le lit d'un ruisseau, leur disposition est fonction de l'imagination de chacun. J'ai prévu l'introduction de petites branches de chêne et de tilleul que je voulais couvrir de mousse aquatique. Dans le but d'imiter la nature, j'ai aussi prévu de mettre des feuilles mortes, noisetier, chêne, hêtre, elles font très bien l'affaire pourvu qu'elles soient exemptes de toute pollution. Pour éviter les parasites, les champignons et les tanins contenus dans les branches et les feuilles, j'ai fait bouillir tout ça pendant une demi-heure; il n'est pas question, dans cet exemple, de faire un aquarium "eau noire" de type amazonien!

Remplissage.

J'ai fait vieillir l'eau du robinet plusieurs jours avant l'installation du bac, le chlore et autres substances nocives ont ainsi eu le temps de s'évaporer.
Pour remplir le bac, j'ai déposé sur le gravier une soucoupe en verre sur laquelle j'ai versé l'eau délicatement, ceci pour éviter de chambouler le décor. Pas la peine de faire un dessein, hein?! J'ai rempli le bac à moitié et j'ai mis les branches et les feuilles, suis passé ensuite à l'introduction de la végétation. 

Plantation.

Pour les plantes à racines, j'ai choisi de la Cératoptéris Cornuta que j'ai délicatement plantée à l'endroit prévu et auparavant engraissé d'argile. Pour le reste, j'ai mis un brin de Cératophyllum et de l'Egeria najas, plein de plantes flottantes pour tamiser la lumière, et de la mousse comme la Riccardia chamedryfolia. Remarque, et pour faire encore plus simple, j'aurais pu mettre que des plantes sans racines à croissance rapide et peu chères, dans ce cas pas besoin d'argile, ni de terreau. Enfin, j'ai fini de remplir entièrement le bac et suis passé à l’introduction des flottantes. J'ai mis toutes celles que j'avais. Il y a de la Salvinia natans et de la Lemna minor ou lentilles d'eau. Beaucoup d'espèces de plantes flottantes existent dans le commerce, toutes sont belles et intéressantes, sans oublier leur rôle primordial dans l’épuration naturelle de l'eau. J'ai rajouté ensuite des Physes et des Planorbes corneus.

Pour finir avec l'installation, j'ai répandu quelques paillettes de nourriture pour poissons, en se décomposant elles vont nourrir les plantes et vont, de pair avec le travail des escargots, permettre de lancer le cycle biologique.

A ce stade il est possible d'introduire des crevettes. 

Pour les poissons, et même s'il est possible de le faire plus rapidement, il est plus sur d'attendre trois semaines avant leur introduction, le but final est d'éviter les déceptions, pas de les provoquer! 

Population.

Voici une liste, non exhaustive, de poissons ou micro-poissons asiatiques qu'il est possible de maintenir dans un petit volume avec quelques crevettes. Ce sont, pour la plupart, des poissons assez craintifs qu'il vaut mieux maintenir seuls, ou alors avec d'autres, mais ils ne doivent être ni trop grands ni agressifs.

-   6 Danio erythromicron
-   6 Danio choprae
-   8 Danio margaritatus
-   6 Tanichthys albonubes ou autre
-   6 Danio Rerio
-   6 Danio frankei
- 10 Puntius Titteya
- 12 Boraras brigitae
- 12 Boraras maculatus
- 12 Boraras merah
- 12 Boraras micro
- 12 Boraras naevus
- 12 Boraras urophtalmoides
- 12 Danio tinwini

Pour les crevettes:

-   8 Red cherry
- 10 Caridina Ferdanoi

Entretien.

L'entretien de ce genre de bac se résume à compenser l'évaporation par l'apport régulier d'eau neuve, à l'élagage et à l'élimination du surplus de plantes, et enfin, à un changement d'eau de 20% deux fois par an.

Conclusion.

Ceci est une méthode simple, parmi d'autres, pour avoir un petit bac, sain, vivant, et beau. D'autres variantes sont possibles. On peut par exemple recréer dans un aquarium, tout aussi petit, une tranche d'Amazonie avec une eau noire ou non, il existe aussi des micro-poissons d'Amérique du Sud, mais ceci est une autre histoire...

Stay in touch!

Dani

P.S. Pour voir l'évolution de ce bac, merci de voir cet article.

28 commentaires:

  1. Très bon article sur le very low-tech. L'idée de ne pas mettre de chauffage me pose un soucis, vis-à-vis de l'amplitude thermique, jour / nuit dans mon appartement, non pas en hivers mais au inter-saison quand il n'y a pas de chauffage, qui est de 5°C environs.

    Sinon, joie des idées qui se rencontre, je suis partie sur un projet quasi identique chez moi (au chauffage prés donc) pour un bac à 100% crevettes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Christophe...

      5° en inter-saison, tu habites dans une chambre froide ou... ?!

      Plus sérieusement, il n'est évidemment pas question de laisser les écailles greloter, s'il leur faut un thermoplongeur il faut le leur donner. Quand je dis que le chauffage n'est pas nécessaire, c'est dans le cas des appartements chauffés normalement et dans lesquels la t° ambiante suffit généralement. Mettre un chauffage en le réglant à 21* n'est pas contraire au low-tech. Puis le low-tech n'est pas une idéologie rigide, il faut garder une souplesse et ne pas hésiter à adapter sa méthode aux poissons que l'on veut maintenir et, d'une manière générale, aux spécificités de son bac. .

      Supprimer
  2. Economique,pratique et magnifique ! Il est très simple de faire de l'aquariophilie sans se ruiner. Cependant, je ne suis pas tout à fait d'accord sur les populations proposées. Les genres danio aiment les grands espaces de nage en général avec du courant (pompe de brassage). Les rasboras aiment l'eau chaude un petit chauffage n'est pas de refus... Pour cet aquarium, le candidat idéal est le rasbora kubotai ;) Il aime 'eau fraîche, l'eau alcaline et est de petite taille.Peu être rajouter une petite pompe de brassage...

    Merci pour tout ces beaux articles Dan :)

    Anthony

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Anthony...

      Les Danio proposés n'ont pas besoin d'un grand espace, ce sont des micro-poissons, à part le Rerio et le Choprae, mais ne sont pas bien gros non plus et c'est pour ça que j'ai réduit leur nombre pour la maintenance. L'Albolineatus, en revanche, oui, il lui faut un bac plus grand, mais celui-là je ne l'ai pas cité. Le Kubotai, je l'ai oublié, mais comme je l'ai dit, cette liste n'est pas exhaustive, il y en a d'autres...La plupart des Danio n'aime pas une eau chaude, celle de nos appartements 19/22° leur convient très bien.

      Pour le courant que les Danio aimeraient...moi je crois que c'est du domaine de la légende. Pour avoir maintenu des Danio par le passé, Rerio et Margaritatus, et actuellement des Danio Erythromicron, je ne pense pas me tromper en disant qu'ils se fichent royalement du courant, en tout cas les miens ne le réclament pas au vu de leur forme...J'ai aussi des Tanichthys dans un bassin sans courant du tout et je peux te dire qu'ils se portent à merveille, pourtant ceux-là aussi sont censés aimer le courant...

      Merci pour tes compliments...
      Dani

      Supprimer
  3. Bonjour,

    J'aimerais plus de précision sur le Substrat a utilisé.
    L'idéal est de prendre du sable type "sable de la Loire" et d'y ajouter de l'argile ? Mais de l'argile, spécifique ou peu importe ? On n'utilise pas de substrat recommandé en aquariophilie donc ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout dépend des plantes choisies...si on veut des plantes palustres et amphibies, il vaut mieux ajouter une couche de 3 cm de terreau naturel sous le sable ou gravier.
      Si on ne met que des plantes aquatiques à faible racines, on peut utiliser un simple sable de Loire avec quelques poignées d'argile verte. Moi, j'ai utilisé l'argile sous forme de boulettes vendues dans les boutiques aquario.
      Il n'est pas nécessaire d'acheter un substrat tout prêt, la dernière fois que je l'ai utilisé j'ai eu pas mal de problèmes.
      Voilà...
      Dani

      Supprimer
  4. Qu'appelez-vous terreau naturel ? Est-ce le même que celui utilisé pour nos plantes d'intérieur (ce qui me surprendrais), ou est-ce un terreau spécifique pour les aquariums ?
    Merci !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour au Mouton jaune!!

    Oui, c'est le même terreau dont on se sert pour les plantes d'intérieur ou d’extérieur, il faut simplement que le terreau soit exempt d'engrais, c'est à dire, sans aucun ajout, normalement c'est indiqué sur le paquet ou alors il faut demander aux vendeurs pour avoir confirmation. Lors'on en a on en met une couche de 3cm sous le sable, les plantes apprécieront! Mais le terreau est bien pour les plantes à racines, pour les plantes 100% aquatiques aucun terreau n'est nécessaire. Les plantes à fortes racines vendues en aquariophilie sont en fait des plantes palustres qui ont besoin d'un seul riche.

    Voilà,

    Dani

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir, je rebondis sur la question de Kestu Vermes', à savoir quel est l'intérêt d'utiliser un terreau par rapport à un substrat classique spécifique pour les aquariums ? Leur composition est-elle réellement différente ? Parce qu'il est vrai qu'il est difficile de trouver du terreau sans engrais.
    De l'argile verte Montmorillonite en poudre, trouvée dans les rayons cosmétiques conviendrait ? Si oui, en quelle proportion ?
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Le terreau naturel, une fois immergé, va être colonisé très rapidement par des milliards de bactéries qui vont maintenir les paramètres du bac stables à travers des processus chimiques assez complexes. Ensuite, ces bactéries, en décomposant lentement la matière organique contenue dans le terreau, vont permettre de nourrir les plantes à racines, tout en produisant naturellement du CO2 indispensable aux plantes.

      Bref, le terreau, contrairement aux autres substrats, participe à la stabilité du bac et va nourrir les plantes en nutriments divers et variés grâce à sa teneur en matière organique naturelle. Tout cela n'est pas possible avec des substrats ordinaires ou même avec ceux dits "enrichis".

      A partir de ma propre expérience dans l'utilisation du terreau, je peux dire que les plantes poussent beaucoup mieux et que le bac est stable sur une longue période, pour que ça fonctionne d'une manière optimale il faut que l'épaisseur du sol ne dépasse pas les 5cm et que l'eau du bac ne soit pas trop acide.

      Mais comme il est difficile de trouver du terreau naturel, ajouter quelques poignées de compost aquatique pour bassin sous le sable est très bien aussi.

      L'argile verte apporte des minéraux et oligoéléments, quelques cuillères à soupe sous le sable est suffisant, faut pas exagérer non plus car en trop grande quantité ça risque de compacter.
      L'argile verte achetée dans les magasins bio est mieux, il faut vérifier si celle des magasins cosmétiques ne contient pas d'ajouts quelconques.

      Amicalement
      Dani

      Supprimer
  7. salu Dani je suis nouveau et j'apprécie ton blog j'apprends pas mal de choses..=) petite question..j'ai mes plantes qui deviennent marrons (feuilles)j'ai qqchose à faire ou c'est normale ? je n'ai plus le nom des plantes..elle sont ete acheté en magasin spécialisé animalerie

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Jerem,
    Pour les feuilles marrons je ne peux rien dire, d'abord ça serait trop long et j'ai pas le temps, puis il y a beaucoup de paramètres à voir. Pour faire court, si une seule plante devient marron c'est qu'elle ne se plait pas et tu peux en changer, si c'est le cas de toutes les plantes c'est peut-être à cause de carrences ou alors d'un problème d'éclairage, et là faut voir sur un forum où tu pourras donner tous les détails.
    Amicalement
    Dani

    RépondreSupprimer
  9. Ce site est une mine d'information : plus je lis d'articles, plus j'ai envie de passer mon bac de 180l en low-tech ! Voire de remettre le vieux 55l en marche dans un premier temps, il semble plus facile de commencer un bac que de le transformer.
    Je vais continuer à lire, mais je voulais te remercier pour tout ce partage d'expérience agréablement présenté !
    Et de toute façon, je vais mettre des lentilles d'eau dans mon bac, ça semble vraiment dommage de s'en priver !

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Gwen et bienvenue,

    Les lentilles, ça ne fait pas de mal, et si tu as des nitrates dans le bac elles vont t'en débarrasser.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,

    J'ai un peu parcouru ton blog, et l'idée de laisser le bac évoluer me plait beaucoup. Tu me conseilles quoi comme espèce de poisson que je pourrais se laisser reproduire comme toi dans un 110L ? Et avec quoi comme crevettes ?

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Vincent,

    Il y plein de petits poissons d'Amérique du sud ou d'Asie qui se reproduisent bien, c'est ce qu'on appelle les micro-poissons. Il y a notamment le Danio Margaritatus qui n'a pas besoin de chauffage. Pour avoir des repros il vaut mieux les garder en bac spécifique, après il faut savoir quoi en faire quand il y en a trop.
    Pour les crevettes il y a la Red cherry, jolie, colorée et pas très difficile.

    Aquatiquement
    Dani

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Vincent,
    Merci pour ce site qui est juste Magique!
    Après de longues années sans aquarium, l'envie me reprend et cela me démange surtout quand je vois que le monde de l'aquariophilie est différent que celui que j'ai quitté.
    Le LOW TECH me branche vraiment grâce à tes expertises et également car je pense que les plantes m'intéressent autant voir plus que les poissons du coup plusieurs questions me viennent.
    J'ai l'intention d'acheter un bac de 200/250 OU 300l et de me lancer sur ce concept mais ceci me fait peur pour plusieurs raisons :
    - vais-je m'en sortir,
    - l'eau ne va t'elle pas croupir,
    - les poissons vont résister,
    - ne vaut-il pas un chauffage au cas où,
    et beaucoup de questions au sujet de la mise en place :
    - faut t-il simplement un substrat naturel ou faut t'il rajouter des graviers par dessus,
    - Quelles sortes de décor : bois, pierre. Faut il faire bouillir les décors avant d'intégrer dans le bac,
    - Quelles espèces de poissons se marient bien entres elles (j'avais fait l'expérience de guppy et scalaire...:-(),
    - Combien de poissons puis-je mettre dans mon bac,
    - faut-il absolument acheter des escargots spécifiques,
    -faut il avoir des crevettes, ont elles une utilité,
    - peut on mettre des poissons plus gros que des guppy,
    - quelles sortes de plantes conseilles-tu ou penses-tu plus tôt qu'il faut absolument avoir et les plantes de surfaces également, combien faut-il acheter de plantes,
    - faut il un chauffage au cas où,
    - que conseilles-tu comme pompe pour brasser l'eau sachant que je ferai bien comme une cascade qui coule sur un décor sans trop de bruit,
    Je pense que je vais m'arrêter là pour le moment avant que je pollue ton blog.
    Je te remercie par avance de ta passion et de ce formidable site qui donne très très envie.
    Merci encore.
    Bonne fin de journée.
    Christophe

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour,

    Oui, beaucoup trop de questions, ce qui indique que tu tâtonnes encore. Je n'ai pas le temps de répondre à tout, mais à quelques une seulement et d'ordre général:

    Pour le chauffage, tout dépend des poissons que tu veux mettre, beaucoup peuvent se passer de chauffage si la maison est chauffée suffisamment l'hiver. Si tu veux des Discus, alors là oui, il te faudra un chauffage, donc ça dépend des espèces.

    Pour le brassage, perso je conseille un léger brassage, ça permet un meilleure oxygénation pour la dégradation des déchets, et surtout ça permet d'apporter les nutriments aux plantes qui ne peuvent aller les chercher par elles-mêmes. J'ai essayé sans brassage et avec et je peux dire que les plantes poussent beaucoup mieux avec un brassage, en tout cas dans un aquarium avec de petits poissons peu remuants.

    Pour le substrat, un simple sable suffit, il va devenir vivant et organique au fur et à mesure, pas besoin de sol enrichi ou tout-prêt.

    Voilà simplement quelques pistes, pour le reste il te faudra encore chercher par toi-même...

    amicalement
    Dani

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dani,

      Merci pour tes réponses et précisions.
      Il se trouve que je tâtonne effectivement car cela fait trop longtemps que j'ai laissé l'aquariophilie mais là je suis bien décidé et que quand je fais quelque chose, je veux que cela soit bien fait d'où mes questions à un passionné comme toi.
      Merci encore pour tes conseils. Continues comme çà, tu donne envie à tellement de personne.
      Je reviendrai vers toi je pense si cela ne te dérange pas bien sûr.
      A très bientôt
      Christophe

      Supprimer
  15. Bonsoir Dani,
    très sympa le blog, un vrai concentré d'info!
    Merci pour ces articles très instructifs =)
    Après une pause je me relance dans l'aquario -au naturel bien sûr- et c'est un vrai bonheur d'avoir toutes ces notions condensées dans un seul blog, cela permet de retrouver des bases consistantes avant de fouiller plus en profondeur sur les forums...bref: MERCI!
    Auriez-vous sous la mains des photographies de l'évolution de ce bac?
    Et petite curiosité: quelle espèce y a finalement élu domicile?
    Merci!
    Hirwaz

    RépondreSupprimer
  16. Oups!
    Pour une fois que je commente au fur et à mesure pour éviter de procrastiner...
    J'ai découvert entre temps l'article avec l'évolution de ce bac, impressionnante la reproduction des danios!
    Quel serait selon vous le volume minimal pour la maintenance d'un groupe de 10/12? Un 30litres pourrais faire leur bonheur ou ce serait trop exiguë? Avec un maximum de flottantes et d’émergées pour purifier suffisamment sans envahir leur espace de nage?
    Merci!
    Bonne soirée
    Hirwaz

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,

    Mais pourquoi en vouloir 10 ou 12? Sachant qu'ils se reproduisent très bien s'ils sont seuls, 6 ça suffit laragement dans un 30L, et ensuite vous aurez des repro à ne plus savoir qu'en faire, ça va vite devenir trop petit...

    Si non, oui 10/12 dans un 30L c'est trop, il faudrait un 60 litres si vous voulez vraiment un groupe de 12.

    Dans un 30l vous pouvez mettre un couple de Dario Dario, ou un Betta, ou des Killies, ou alors 6 Boraras Naevus ou 6 Boraras merah. Six de ces micro-poissons dans un 30l ça peut aller.



    Merci pour vos compliments,
    Amicalement
    Dani

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour dani,

    que pense tu d'un substrat 100% pouzzolane ?
    avec ce type de plantes :

    Sagittaria Subulata
    Ludwigia Arcuata
    Vallisneria
    Limnophila Sessiliflora

    tu n'en parle jamais sur ton blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Snows,

      Perso, je ne le fais pas, je veux dire un substrat à base de pouzzolane uniquement.

      J'en ai parlé dans la partie FAQ dans l'entête du blog.

      Je pense que ça risque de blesser les poissons, les Corydoras évidemment, mais aussi les autres qui cherchent la nourriture près du sol. Ensuite c'est pas adapté pour des escargots enfouisseurs comme les Mélanoides. Pour les plantes, elles auront du mal à s'enrciner avec ce genre de cailloux, il leur faut un peu de sable quand même.

      Enfin, un substrat juste avec de la pouzzolane serait trop aéré, et toute la gamme des bactéries nécessaires ne pourrait pas se développer, ce qui est dommage car c'est grâce aux bactéries que l'écosystème est stable.

      Après, un peu de pouzzolane, oui, ça peut être bénéfique si mélangée avec du sable et qu'on recouvre le tout avec couche de sable pur. C'est bon pour les plantes car ça favorise l'enracinement (sable + un peu de pouzzolane), et là ça ne risque pas de blesser les poissons, puis les bactéries ont de quoi coloniser le substrat.

      Donc, la pouzzolane oui, mais pas trop, et avec du sable.

      Voilà
      Dani

      Supprimer
  19. Bonjour Dani, tout d'abord merci pour tout ce partage d'informations que représente ton blog.

    J'ai depuis une semaine démarré un bac low tech de 186litres brut destiné a mes deux orandas qui vivent actuellement dans un bac beaucoup trop petit.
    Pour faire ce bac j'ai utilisé 25l de manado auquel j'ai rajouté 5 bonnes cuillère a soupe d'argile verte ce qui fait une couche de 5cm a l'avant et 8cm a l'arrière. Je n'ai pas trouvé beaucoup d'information concernent le quantité d'argile alors j'y suis allez au hazard mais je me demande si j'en ai pas mis trop?
    Ensuite j'ai tout fait a l'envers j'ai commandé des plantes sur Internet alors que j'avais pas encore trouvé de pierre et de racines, du coup quand j'ai reçus les plantes je me suis dépêché de les planter je voulais pas quelles pourrissent dans leur emballage!! Et j'ai vite acheter une racine dans une animalerie que j'ai vite fait rincer et rajouter dans le bac tel quel. Le problème c'est que la racine c'est recouverte un voile blanchatre genre duveteux bizarre? Est ce que ca va partir tout seul?
    J'ai aussi mis en même temps que les plantes 4 planorbes 5 ou 6 physes qui etaient cachée dans la riccia fluitans que j'ai acheté et 8 melanoides. Est ce que leur nombre est suffisant pour la taille du bac? Je pense qu'ils vont vite se multiplier ils ont déjà pondu des oeufs sur les vitres.
    Pour lancer le cycle et leurs donner a manger j'ai mis dans l'eau deux feuilles de catappa écrasé et des flocons (j'ai peut être un peu abusé sur la dose de flocons mais ils ont disparu depuis).

    Maintenant je voudrais rajouter des pierres pour faire un décors mais j'ai plus de sous pour acheter des belles pierres. Et je trouve pas les galets que je pourrais eventuellement recuperer tres decoratif. Nayant moins j'ai trouvé de belle pierre sur UN ROND POINT que j'ai chipé vendredi soir en retrant. Oui c'est pas la meilleur idée que j'ai eu. C'est de l'ardoise il me semble. Mais j'ai remarqué par endroit comme des petits paillettes incrustées du fer je pense? Et ce que je peut mettre ces pierres sans risques dans mon aquarium? Si oui comment bien les nettoyer? J'ai déJà fais le test du vinaigre et ca mousse pas donc c'eSt ok.
    Si je rajoute des pierres maintenant​ est ce que je peut simplement les poser sur le manado ou faut il que je les enfouissent dedant?

    Pour les plantes j'ai mit des elodees des limnophilia , egeria canadensis, hygrophila, ludwigia repens, cryptocoryne lutea, moussejava, pas mal d'anubias, des lentilles d'eau, une riccia fluitans, et d'autres encore...

    Bref j'ai l'impression d'avoir fait n'importe quoi... si vous pouviez me donner quelque conseil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme 😀

      J'ai bien ri en lisant le message, car il n'y a rien de grave...

      Pour l'argile, vous dites 5 bonnes cuillères, mais comment ça peut faire une épaisseur de 5cm à l'avant et 8 à l'arrière ? Ou alors vous pensez au manado + argile ? Là oui je comprendrais mieux.
      La quantité dépend des plantes que vous avez. En général faut y aller doucement avec l'argile, en tout cas je pense que vous en avez mis assez.
      Il vaut meiux en mettre moins que trop, car on peut toujours en rajouter sous forme de billes après la mise en eau.

      Pour la racine, le film gélatineux n'est que de la moisissure, ça va disparaitre peu à peu, et les escargots vont s'en charger.
      Vos escargots vont se multiplier assez rapidement, c'et bien de leur mettre de la nourriture. Vous pouvez aussi leur mettre un petit morceau de légumes pochés, carottes, courgettes, salades.

      Pour les pierres, à votre place j'éviterais de mettre ces pierres qui ne sont pas sûres. Il semble que ces pierres aient du métal incrusté, c'est pas terrible et ça risque de se diffuser dans l'eau. Vaut mieux attendre d'en trouver d'autres sans risques, il n'y a rien qui presse, il sera toujours temps de peaufiner le décor plus tard.

      Vous avez pas mal de plantes différentes, certaines ne vont pas tenir, il faudra garder celles qui poussent bien, tant pis pour les autres...A votre place je garderais que les plantes aquatiques pures. Mais c'est une question de goût personnel.

      Amicalement
      Dani

      Supprimer
    2. OK merci pour les conseils me voila rassurer ^^

      Oui je disais 5 a 8 cm de manado melangé a 5 cuilleres d'argile verte.

      Pour les pierres je vais essayer d'en trouver d'autre. Mais si je les trouves dans la nature comment les nettoyer? Suisje obligé des les faire bouillir pendant des heures comme certain le font? Ou les nettoyer a la javel?

      Supprimer
    3. Il faut faire le test de la mousse, puis les nettoyer en les brossant, c'est tout. Javel ou pas peu importe si elles sont bien rincées.

      Pourquoi les faire bouillir des heures, vous allez pas faire la soupe aux pierres, si ?



      Supprimer