vendredi 4 octobre 2013

Mini mare, mise en place en sept étapes.

Rien de plus simple que de créer dans son jardin, sur son balcon ou sa terrasse, un plan d'eau vivant et chatoyant. 

Voici en quelques points une façon, parmi d'autres, sur la manière de procéder. Pas besoin d'être un grand expert en aquariophilie, c'est si simple que beaucoup en seront étonnés.

I - Le contenant

Aujourd'hui, on peut trouver dans les jardineries des contenants susceptibles d'abriter une vie aquatique et de devenir de vraies mares presque naturelles:

Il y a la fameuse poubelle de 80l, qu'on trouve partout, aussi bien dans les jardineries que dans les grandes surfaces, ou dans les magasins de bricolage.

D'une hauteur de 55cm, et d'un diamètre de 50cm, ces poubelles peuvent être enterrées aux ¾, ce qui permet d'avoir au fond de la poubelle des t° plus clémentes durant l'hiver et plus fraîches pendant l'été. Aux alentours de 10€ dans les grandes surfaces.

 
Pour ceux qui voient grand et qui possèdent un jardin, il y a la     possibilité d'acquérir ce récupérateur d'eau de 300l. Avec 85cm de haut et d'un diamètre de 79cm env. ce contenant peur être enterré.  Même si la surface gèle, la température au fond du contenant sera toujours suffisante pour la vie des poissons. Aux alentours de 20€ dans les magasins de bricolage. 

Les deux contenants ci-dessus sont fournis avec un couvercle, ce qui est bien pratique l'hiver et lors de pluies persistantes. Pour éviter le gel et le débordement, il suffit de poser le couvercle sur deux tasseaux de bois. 


Il y a aussi, depuis peu, des contenants en plastique noir de 80l également. Avec ses 35cm de hauteur et d'un diamètre de 61cm environ, ce genre de contenant offre les dimensions idéales pour une excellente oxygénation de l'eau et un meilleur échange gazeux.
On trouve ce genre de bassine dans les jardineries aux alentours d'une 30€.


Enfin et pour terminer sur les contenants, on trouve des bassins de 300l, toujours en plastique noir, d'une hauteur de 35cm et d'un diamètre de 110 env. Ces dimensions sont optimales, car ici les poissons auront un espace de nage beaucoup plus vaste, et l'oxygénation sera à son maximum. Mais ces bassins ne peuvent être installés dans le nord où les hivers sont beaucoup plus rudes. La faible hauteur de ses bassins fait courir le risque de voir le bassin geler à cœur. Ces bassins sont à utiliser dans le Sud où les températures sont beaucoup plus douces l'hiver. 

Il est vrai que ces plastiques ne sont pas très esthétiques, mais il est toujours possible de les camoufler, les trucs et astuces ne manquent pas, c'est à chacun de faire preuve d'inventivité! 

II - Choix de l'emplacement

Ces bassins ou poubellariums ne devraient pas être placés en plein soleil, d'une part pour éviter la prolifération d'algues, et d'autre part pour éviter des températures trop hautes.

Il vaut mieux les placer de façon à ce qu'ils reçoivent la lumière 3 à 4 heures par jour, grand maximum. Chez moi, les plantes reçoivent la lumière solaire deux heures par jour et elles poussent de façon à former une végétation impénétrable.

III - Quand l'installer, substrat, mise en eau?

Installation et mise en eau.
On peut installer son bassin fin mars, les poissons, eux, seront introduits deux à trois mois plus tard. Aucun substrat n'est nécessaire, au fur et à fur mesure un mulm (déchets organiques) se formera au fond du bassinarium, dans lequel la micro-faune trouvera nourriture et refuge. Dès le début on y mettra des plantes, des escargots comme les Physes, des détritivores comme les Ostracodes ou les Aselles, voire les deux. Pour la mise en eau, on peut placer le contenant de notre choix à l'emplacement prévu et laisser faire la nature, en laissant la pluie le remplir naturellement et entièrement. Une autre solution, et dans le but d'accélérer le processus, on peut commencer le remplissage avec de l'eau de conduite et laisser la pluie faire le reste.

IV - Quelles plantes y mettre?

Les plantes sont indispensables pour assurer l'épuration de l'eau et son oxygénation, et pour les cachettes qu'elles offriront aux poissons et à leurs alevins.

Les plantes les plus rustiques sont les meilleures, la Cératophyllum, l'Elodée, la Najas, etc... Les plantes flottantes sont aussi indispensables, les lentilles d'eau comme la Lemna minor ou la Spirodela Polyrhiza, l'Hidrocaris morsus ranae, la Stratiote Aloides, la Trapa natans. Évidemment il ne s'agit pas de les mettre toutes, mais d'en choisir une ou deux. D'autres flottantes sont disponibles dans le commerce, mais étant des plantes exotiques elles risquent de disparaître durant la saison froide. On peut également introduire dans un panier garni de substrat pour plantes de bassin des plantes palustres, un Cypérus, un nénuphar nain comme le Nymphoides Speltata ou des Iris d'eau.

V - Rodage ou pas rodage ?

Micro-faune
Oui, comme pour un aquarium, un laps de temps de deux à trois mois sans poissons est nécessaire pour favoriser l'établissement d'un équilibre biologique. Durant cette période, la micro-faune va s'établir et se développer, la flore également, les poissons trouveront dès leur arrivée une nourriture vivante en abondance. Si le bassin est dans un jardin, les feuilles mortes vont tomber dedans, laissez-les, elles vont nourrir les micro-bestioles. Les paramécies vont se développer, des organismes en tout genre vont coloniser l'habitat, ci-contre on voit une nuée de micro-organismes parmi lesquels des cyclops et des puces d'eau.

VI - Quels poissons choisir?

Évidemment, il n'est pas ici question de poissons rouges, ceux-là ont besoin de beaucoup plus d'espace, et on les laissera à ceux qui ont de véritables bassins faits en dur. Mais, pour notre plus grand bonheur, il existe des poissons exotiques qui vivent très bien dans ces petits contenants, et ce toute l'année! Le Tanichthys albonubes, le Macropodes Ocellatus, le Notropis chrosomus, les Aphanius, et évidemment les fameux Gambusie. Tous ces poissons vivent même sous une faible couche de glace, à la seule condition que le bassin soit suffisamment profond.
Tout comme les poissons en aquarium il faudra les nourrir, le plus souvent avec de la nourriture vivante. Durant l'hiver il faudra espacer la distribution de nourriture, car les poissons hiberneront au fond du bassin. Si toutefois ils se mettent à frétiller à la surface c'est qu'ils ont faim, à ce moment-là il faudra les nourrir avec parcimonie.

VII - Entretien

L'entretien se résume à contenir les matières végétales en trop et à remplir le bassin d'eau neuve.
Les plantes vont se développer, grandir et auront tendance à envahir tout l'espace, il faudra contenir leur développement en coupant les tiges superflues qu'on compostera.

Durant les saisons chaudes, il faudra simplement compenser l'évaporation. C'est tout! Dans un jardin c'est facile, on a toujours un seau ou deux d'eau de pluie. Sur un balcon, il faudra y mettre de l'eau de conduite, après avoir pris le soin de la laisser reposer une douzaine d'heures pour éliminer le chlore.

Épilogue

Après deux mois mon petit bassin, ci-contre, est prêt à recevoir des poissons. La végétation s'est bien développée, le bassin est plein de vie en tout genre. A l'évidence l'eau est saine, pas besoin de bandelettes ou de tests à goutes. 
Mon seul dilemme est de savoir quelle espèce de poisson vais-je y mettre? Peut-être aucune, il se pourrait bien que je laisse ce point d'eau libre de tout prédateur. Mes Rainettes, nées il y a peu, trouveront-là un bon refuge pour leurs futures galipettes! 

Bref, vous l'aurez compris, pas bien compliqué d'avoir un plan d'eau sur son balcon ou dans un jardin, et à peu de frais. 

Vous-ai-je dit que ces bassins, bassinariums, poubellariums sont filtrés par les plantes et que les poissons n'ont pas attendu un filtre artificiel pour être en forme ?!


Pour aller plus loin, et pour échanger avec des pro de la poubellarisation, il y a le fameux site des fêlés du bocal ici. Qui sait, peut-être que vous allez avoir le privilège de converser avec le Grand Gouru de la Poubelle Cosmique, en tout cas je vous le souhaite!

Aquatiquement vôtre! 
Dani


7 commentaires:

  1. Salut!
    Il suffit que je m'absente deux jours pour avoir les réponses à mes questions, merci pour ces article. Dernière question; je peux par exemple mettre en place ma poubelle maintenant en la laissant comme ça jusqu’au printemps prochain et là mettre mes poissons ? C'est pas un peu long ?
    Alain

    C'est marrant ces différences de prix, en fait plus c'est grand moins c'est cher!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour...
      Tu te demandes pourquoi mettre en eau puisque l'hiver est pratiquement là et que tu ne peux y mettre de poissons ?
      Évidemment, tu peux très bien la mettre en place maintenant, avec les plantes et les bestioles, et la laisser tourner ainsi jusqu'au printemps. Tu vas avoir une mare bien établie, et compte tenu qu'elle est sur ton balcon elle sera protégée un peu du froid, c'est tes plantes qui vont bien se porter. Dans ma poub. sur ma terrasse, les plantes ont continué à se développer même durant l'hiver alors qu'il a fait particulièrement froid cet hiver là. Puis tu vas avoir ainsi tout le temps pour observer la vie se développer...

      Pour les prix....Oui, mon petit bassin de 80l en bas de l'article coûte aux alentours de 45€ !! Alors que le récup. d'eau de pluie de 300l est à 20€ dans un magasin de bricolage...ce sont les jardineries qui s'en mettent plein les fouilles...

      Bonne installation!

      Supprimer
  2. Bon alors là ça m'en bouche un coin, je pensais pas qu'on pouvait mettre des poissons exotiques sur son balcon ?!! Vous êtes sûrs que c'est bien des exotiques ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour

      C'est pas parce qu'il s'agit de poissons exotiques qu'il faut obligatoirement les faire macérer dans une eau à 26° toute l'année. Les Danio n'aiment pas l'eau chaude par exemple, il faut les maintenir dans un aquarium tempéré...

      Pour les autres, même dans la nature ces poissons subissent des variations de t°, et il n'est pas bien raisonnable de les maintenir dans nos aquariums à la même t° toute l'année, ça ne fait que raccourcir leur durée de vie et réduire leurs défenses immunitaires.

      Pour ceux cités dans l'article, ils vivent effectivement dehors à l'année sans aucun problème, même sous une couche de glace, c'est intéressant n'est-ce pas? Bon, en même temps j'ai aucun mérite, c'est dans ma boutique aquario que j'ai connu ces poissons...

      Bonne continuation!

      Supprimer
  3. Bonjour

    Si ce n'est pas encore le cas, je serais content de te lire sur un forum dédié au sujet :
    www.poubellarium.fr

    RépondreSupprimer
  4. Salut Dani

    Ca fait pas un mois que mon petit bassin de balcon est en place et j'ai déjà les elodees qui fleurissent, c'est pas étrange ça ? Je crois que c'est le signe que tout va bien non!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello...

      Désolé, problème récurrent de connexion internet...

      Chez moi aussi les Élodées fleurissent, je pense que c'est dû à la douceur des t°, chez moi comme chez toi, mais je crois bien que c'est la première année que je vois ça. L'après-midi j'ai mesuré entre 23 et 27°, la nuit il fait plus frais et le matin c'est aux alentours de 10/15° Du coup les poissons restent en surface et cherchent à se nourrir, c'est vraiment l'été indien.

      Ici, je vois même des fleurs de printemps sortir de terre, et j'ai même des pieds de tomate cerise qui apparaissent un peu partout dans le jardin...Ce temps est fou!

      Supprimer