dimanche 28 juillet 2013

Isolation

Elles sont réputées pour leur facilité de maintenance et conviennent donc bien à tout un chacun.

Mais elles conviennent surtout à ceux qui, comme moi, ne veulent pas se compliquer la vie tout en ayant la satisfaction de se rincer l’œil en scrutant leur activité incessante. 

Dans les boutiques aquario, près de chez moi, peu d'espèces sont disponibles. En fait, les Red cherry étaient les seules proposées à la vente, c'est pourquoi je les ai adoptées. Mais on peut en trouver d'autres dans les animaleries qui, il faut le reconnaître, se sont bien améliorées ces dernières années. On peut en trouver également sur internet, elles supportent très bien le voyage, s'il n'est pas trop long, et si les boutiques sont sérieuses. Si elles sont achetées sur internet l'acclimatation doit être effectuée plus sérieusement.

Bref, si je me suis décidé aujourd'hui à en faire un article c'est à la suite de cette affirmation trouvée sur un forum:
"...les red cherry sans filtre c'est compliqué, ça t'obligera à faire des changements d'eau très fréquents..."

Ben non, les Red cherry se portent aussi bien dans un bac sans filtration qu'à l'extérieur, dans un point d'eau exposé aux grands vents durant l'hiver. Dans les deux cas sans aucun changement d'eau,  ne sont donc pas si difficiles que ça.

Je vous présente donc ma "big mama" qui a passé l'hiver dehors sans aucun changement d'eau, enceinte jusqu'au dents, écarlate, elle pète de vie!

Chez moi, elles ont d'abord vécu à l'intérieur, dans mon premier bac low-tech avec les Tanichthys albonubes, où elles cohabitaient aussi avec des Aselles. En avril 2012, elles sont parties vivre leur vie à l'extérieur dans une poubelle transformée en jardin aquatique. C'est là qu'elles ont passé l'hiver 2012/2013 sans aucun souci, et ce, malgré un mois de janvier très froid avec pas loin de 0°. Est-on encore sur la Côte d'Azur, je me le demande, ou tout ceci n'est que le fruit du réchauffement climatique ou de la dérégulation que certains nomment mondialisation, je m'y perds un peu ?!

Évidemment je n'y suis pour rien, c'est qu'elles sont coriaces les mastodontes. Elles sont habituées à des variations extrêmes de t°. Dans leur habitat d'origine, cours d'eau et ruisseaux de Chine et de Corée, la température extérieure durant l'hiver avoisine le 0° et 28 l'été. C'est pas étonnant qu’elles soient toujours en  forme au jour d'aujourd'hui.

Ce qui est étonnant chez les crevettes c'est que, contrairement aux poissons,  les femelles soient plus belles que les mâles. Est-ce une revanche de la nature et une joie pour les Femen, je n'en crois rien. Même chez les Red cherry les mâles sont beaux, certes moins colorés et plus petits, mais leur robe est plus subtile. Encore faut-il avoir le coup d’œil et la sincérité de le reconnaitre, il faut aussi pouvoir les photographier et ça c'est pas gagné compte tenu de la jungle impénétrable dans laquelle elles vivent. La couleur de base des Red cherry ou crevettes cerise tire vers le rose, mais leur coloration varie fortement suivant les conditions de maintenance. On voit la différence sur les photos, la couleur peut varier du rose pâle à un rouge intense, si si ce sont bien les mêmes!
Elles aiment les fruits et légumes pochés, les feuilles d'orties séchées également. Je dois avouer,  j'ai jamais beaucoup nourris mes crevettes, et l'hiver à l'extérieur, elles hivernaient, ne se nourrissaient pratiquement plus. Le reste du temps  elles trouvaient tout ce qu'il leur fallait dans leur habitat naturellement, les photos ne mentent pas! Ce qui ne veut pas dire que l'on peut en faire ce qu'on veut, c'est à chacun de faire ce qu'il faut pour les maintenir dans les meilleures conditions possibles.

Il leur faut un bac suffisamment grand et bien planté,  si possible low-tech et non chauffé. Un bac de 60 litres pour 6 crevettes ma parait être un minimum, après à chacun selon sa conscience. Certains les maintiennent à 8 ou 10 dans 20 litres d'eau, ça ma paraît pas très raisonnable. Chez moi elles ont droit à de l'eau de pluie, mais comme elles sont issues d'élevage, elles sont peu exigeantes quant à la qualité de l'eau avec un PH qui peut varier de 6.5 à 8. 

Contrairement aux poissons, les crevettes mènent leur vie tranquillement et ne demandent rien à personne, semblent autonomes et n'avoir besoin d'aucune intervention de leur propriétaire.

Si elles pouvaient parler leur devise serait: pour vivre heureux, vivons cachées!

Stay in touch!
Dani.

9 commentaires:

  1. Bonjour, je cherchais justement ce genre d’expérience! Merci beaucoup!
    J'ai, cependant, quelques questions:
    - Le bac doit il être impérativement abrité du vent?
    - Si il est nécessaire d'isoler le tour du bac en hiver? (par exemple:coffrage en bois autour du bac et remplie d'isolant)

    Je vous remercie d'avance
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour anonyme!

    Généralement, le contenant peut être placé n'importe où, ces crevettes-là sont résistantes et même sous une couche de glace. Maintenant, quand vous dites 'le bac', vous parlez vraiment d'un aquarium placé dans le jardin? Si c'est le cas, il faut veiller à ce qu'il ne gèle pas à coeur. Si vous êtes dans une région très froide, oui, il vaut mieux isoler le bac, poubelle, ou autre. Si c'est une poubelle, on peut l'enterrer aux 3/4, la t° au fond sera ainsi plus élevée.
    Voilà...
    Dani

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de m'avoir répondu.
      Quand je dis bac ce n'est pas forcement un aquarium en verre, tout type de contenant approprié.
      Je m'étais tourné vers une citerne de récupération d'eau d'eau de pluie (1000L) et de coupé le dessus.

      Et niveau climat, en Bretagne bah il ne fait pas très chaud donc j'hésite à isoler la citerne...

      Encore merci.

      Supprimer
    2. D'accord...moi je me demande si votre récupérateur d'eau ne risque pas de geler à coeur, la Bretagne n'a pas du tout le même climat qu'ici dans le sud, sans parler du climat imprévisible que nous avons ces dernières années. Il est possible de l'enterrer en partie ou, comme vous l'avez dit, faire un coffrage isolant. Et placé près d'un mur ça serait mieux, surtout côté nord, de façon à le protéger du vent.

      Supprimer
  3. Le climat est pourri en Bretagne, mais pas au point de geler 1000L à cœur, j'ai rarement vu une couche de glace de plus d'un centimètre dans un seau d'eau, donc je ne m’inquiète pas trop pour le gèle.
    C'est surtout le vent qui m’inquiète.

    Par rapport au "système" d'eau, je pensais connecter la citerne directement à la gouttière et faire une sorte de trop plein grillagé. Du coup, avec ce système je me demande si l'eau ne sera pas renouvelée trop souvent...

    RépondreSupprimer
  4. Je ne pense pas qu'un renouvellement de l'eau régulier ou constant soit un problème. Ça peut même être un avantage, si par exemple, à cause de mauvaises conditions climatiques persistantes, vos plantes n’arrivaient pas à faire leur travail d'épuration convenablement...Pendant l'hiver, mon bassin est sous la pluie et l'eau est renouvelée aussi, et comme un équilibre est instauré depuis longtemps, ça ne pose aucun problème.

    En revanche, il me semble un peu tard pour introduire du vivant dans votre bassin, le mieux serait de le mettre en eau maintenant mais d'attendre le printemps prochain pour le peupler...

    RépondreSupprimer
  5. Une suggestion, je ne sais pas si vous le connaissez déjà, mais voici un forum où vous pourriez trouver plus d'infos et profiter de l'expérience de ceux qui pratiquent ce genre de maintenance...www.poubellarium.fr

    RépondreSupprimer
  6. Pour l'instant ce n'est qu'un projet, je m'y mettrai au printemps prochain.

    En tout cas, merci beaucoup pour vos réponses et pour ce superbe blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A votre, place je le mettrai en eau dès maintenant, avec de la Cérato, des élodés, des lentilles d'eau, des feuilles mortes, des escargots, des aselles, histoire que la vie ait le temps de se développer et l'équilibre biologique de se faire, il sera, ansi, parfait et prêt pour l'année prochaine.

      En tout cas, bonne continuation!
      Dani

      Supprimer