jeudi 7 mars 2013

Une mousse dans nos aquariums !


Voici encore une plante facile, jolie à l'œil, et surtout bénéfique pour nos poissons. C'est la Vesicularia Dubyana ou plus simplement la mousse de Java. Elle provient d'Asie du Sud-Est, importée en Europe il y a plusieurs décennies. Beaucoup la délaisse car jugée trop vulgaire!?

Vesicularia dubyana ou mousse de Java
Il s'agit d'une touffe de filaments qui s'accrochent sur n'importe quel support, sur les roches, le bois flotté, le substrat lui-même et même sur les vitres de l'aquarium, elle peut même percer la surface de l'eau sans aucune gêne s'il y a suffisamment d'humidité. D'où son nom, rappelant la mousse qui recouvre l'écorce des arbres humide exposée au nord.

Elle n'est vraiment pas difficile et s'adapte à tous les paramètres de l'eau, elle pousse même sous un éclairage très faible.  Sa couleur varie d'un vert profond à clair suivant l'éclairage, mais les nouvelles pousses sont toujours plus claires. J'ai vu des mousses de Java superbes et saines dans des aquariums sans filtration et très faiblement éclairés, voire carrément sombres à cause d'une bonne couche de lentilles d'eau qui couvraient entièrement la surface.

Elle protège les alevins grâce à ses filaments nombreux où ils trouvent refuge, et les nourrit car c'est un support pour le zooplancton. Même dans un aquarium d'ensemble, grâce à cette mousse, les alevins arrivent à survire malgré les prédateurs à l'affut, si l'on souhaite avoir des reproductions évidemment.

Pour contenir son développement il suffit de la tailler pour lui donner la forme souhaitée, comme pour les haies de nos jardins ou les bonsaïs, elle repart toujours et plus belle qu'auparavant.

Comme toutes les plantes, elle purifient l'eau en absorbant l'ammonium, c'est pas pour rien qu'elle finit par envahir tout l'espace disponible, c'est qu'elle trouve la nourriture nécessaire à sa croissance.

Points faibles:
Sous un éclairage inadapté ou trop puissant, elle se laisse envahir par les algues qui vont finir par l'étouffer.
Elle a tendance à capturer les impuretés en suspension, si bien qu'elle se transforme en un dépotoir, et n'aime pas beaucoup les crottes des Physes lorsqu'ils sont en grand nombre, ce qui la rend inesthétique.

Elle se développe mieux dans un bac non chauffé, c'est une plante parfaite pour les aquariums tempérés, comme le mien ci-dessus. Entre 15 et 25° maximum et sur une courte période. Elle n'aime vraiment pas les aquariums chauffés à longueur de temps.

Voilà ce que cela donne lorsqu’on a rien fait pour l'avoir, je voulais un bac amazonien, pas un biotope sud-est asiatique, mais bon...
Elle a été introduite dans mon bac par inadvertance, du coup j'ai laissé faire la nature.
Un filament de 2cm complètement sec est resté accroché à mon bois flotté, malgré ma brosse et l'énergie déployée pour nettoyer la racine au bout de deux mois d'immersion le filament a produit une mousse: la mousse de Java.

Je parie que d'ici quelques semaines elle va sortir hors du bac. Pour l'instant je la laisse faire, elle s'y plaît, pourquoi vouloir contrarier la nature. De plus mes Corydoras habrosus aiment  la brouter ou ce qui se trouve dedans. Sa présence sur les racines rend mon bac plus vivant et quasi naturel, et c'est le but recherché.


La mousse de Java est une superbe plante aquatique qui sur une racine donne un aspect naturel au bac. Elle rend bien des services et n'est pas vulgaire comme le prétendent certains snobs. 

C'est assurément une belle plante, et c'est déjà beaucoup! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire