mardi 29 janvier 2013

Ma petite Amazonie!

Cela faisait longtemps que je voulais essayer de créer un aquarium amazonien de type eau noire et le plus naturel possible. Fidèle à mes principes, je voulais un bac qui ressemble le plus possible à un plan d'eau presque sauvage, avec beaucoup de cachettes composées uniquement de nombreuses racines. Je le voulais évidemment sombre, ou avec des parties bien sombres, où la lumière ne pénètre que difficilement laissant la possibilité aux poissons de s'y cacher si l'envie les en prenait.

De la population: 
Le bac est peuplé d'un couple de Mikrogeophagus ramirezi, de 6 Hemigrammus erythrozonus, de 10 Corydoras habrosus, de 6 Otocinclus affinis, d'Aselles, d'Ostracodes, de Gammares, de Melanoïdes et de quelques Planorbes corneus.

Décor et plantes:
Au niveau des plantes, de la Limnobium laevigatum, une poignée de spirodella, des misères qui trampouillent leurs racines dans l'eau, et depuis peu, du cresson qui flotte à la surface ainsi qu'un brin de Cératophyllum. Avoir du cresson dans son bac a un côté très pratique, on peut prélever ses feuilles pleines de fer pour agrémenter ses salades, c'est un bon moyen pour joindre l'utile à l'agréable! Il y a aussi de la mousse de Java qui se développe sur un morceau de bois flotté, mousse introduite involontairement, mais qui s'accroche et forme désormais un beau tapis à l'aspect très naturel. 

Le décor est composé uniquement de bois flotté, de plein de feuilles mortes de chênes, de noisetier et de catappa. Sous le sable de loire il y a une bonne couche de tourbe de sphaigne.

De la filtration:
Évidemment il n'y a pas de filtration, j'ai simplement un petit exhausteur alimenté par une pompe à air. Il me sert uniquement à briser le film gras à la surface. Celui-ci se forme à cause des plantes flottantes qui empêchent la circulation de l'eau. Tous les dix jours je rince la mousse, c'est là le seul entretien.

De la température :
L'eau est à température ambiante, aux alentours de 21/22°, en dessous de cette température minimale je risque de perdre les Melanoïdes et mes Planorbes. Contrairement à ce que j'ai pu lire sur les différents forums, certains planorbes meurent sous les 20°.

Pour les paramètres de l'eau:
J'ai voulu modifier les paramètres pour offrir aux poissons leurs conditions d'origine. J'ai ainsi, sur plusieurs semaines, baissé le ph de 8° à 6,4°, ainsi que la dureté de l'eau. J'ai commencé par mettre de l'eau en bouteille comme la Volcania, eau très peu minéralisée d'un ph de 6,4° et depuis cet automne, je rajoute uniquement de l'eau de pluie, de l'eau de là-haut! Jusque-là rien de mieux, en plus c'est gratuit!

Je ne fais pas de changements d'eau réguliers, je compense l'évaporation avec un ou deux seaux d'eau de pluie de temps en temps.  Je suis un collectionneur de récupérateurs d'eau en tout genre éparpillés un peu partout dans le jardin. Je verse cette eau froide dans le bac au moyen d'un tuyau à air, les poissons ne semblent pas être dérangés par la différence de température. 

Cet aquarium low-tech tourne ainsi depuis mai 2012 et tout semble aller très bien. Quant aux paramètres, la dernière fois que je les ai mesurés, il y a deux ou trois mois, j'avais 0 de nitrates. Comme quoi, pas besoin d'avoir un bac très planté sans filtration pour avoir une eau saine, des plantes flottantes suffisent à absorber l’ammonium avant que celui ne se transforme en nitrates néfastes!

De l'eau noire: 
Rien n'est plus simple que de faire de l'eau noire, pas besoin de faire une expédition en Amazonie avec un tas de jerricanes pour seul bagage.
Il suffit de faire macérer une bonne poignée de feuilles de catappa dans un récipient de 2 à 3 litres. Au bout de quelques jours on obtient une eau non pas ambrée, non pas couleur de thé, mais noire comme du charbon! On a le même résultat avec une bonne poignée de fruits d'aulnes, si l'on en a à proximité c'est mieux car ça revient bien moins cher.

Un seul bémol, il faut éviter de balancer cette mixture dans le bac directement, les poissons n'apprécieraient pas, mais alors pas du tout! Croyez-moi sur parole, j'en ai fait l'expérience!

Il faut mélanger cette eau noire obtenue à celle du bac que très progressivement , par petite quantité et ce sur plusieurs jours. Auparavant on peut aussi l'aérer au moyen d'un diffuseur histoire de virer le trop de CO2.

De la nourriture:
Je nourris les poissons avec de la nourriture vivante, Daphnies et larves de moustiques en abondance, des Artémias congelées lors des périodes maigres, et des pastilles pour les poissons de fond. Je dois dire qu'il n'est pas facile de nourrir le couple de Ramirezi tellement les Néons roses sont avides et prédateurs, ils se jettent même sur les pastilles de fond lorsqu'ils les voient. Autant dire qu'il me faut ruser tous les jours pour ne pas laisser dépérir les Ramirezi.



Pour finir: 
On peut très bien maintenir cette population dans une eau de conduite puisque ces poissons sont issus d'élevage, mais il me semblait plus intéressant de tenter de recréer un semblant de biotope. Dans une eau sombre, la couleur des poissons ressort infiniment mieux, le mâle Ramirezi arbore une couleur orangée sur tout le corps presque en relief sans parler de ses taches d'un bleu métallique. Tous les poissons sont généralement plus beaux, moins stressés et l'ensemble donne un cachet particulier au bac. Sous un éclairage fort, dans une eau blanche limpide et sans plantes flottantes, ces poissons magnifiques apparaissent comme délavés.

On est là bien loin du malheureux poisson rouge tournant en rond dans un récipient trop petit et aseptisé, vive les biotopes donc!

12 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je reviens à l'aquariophile après plusieurs années d'arrêt, dégouté par un premier échec cuisant ou j'ai essayé de compenser mes erreurs de débutant par l'achat de nombreux remèdes miracles, et par l'achat de matériel aussi couteux qu'inefficace.
    Je découvre avec bonheur votre site, et les joie de l'aquariophile naturelle.
    Votre bac amazonizn "eau noire " m'inspire.Pouvez vous me dire quel est le volume de ce bac ?
    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et bienvenue..

      Pour faire du low-tech, pas besoin de s'improviser chimiste ni dépenser beaucoup d'argent, il faut simplement respecter quelques règles de bases, compréhensibles par tout un chacun, pour que le succès soit quasi garanti.
      Le bac de l'article fait 200l environ, mais on peut tout aussi bien réussir un bac eau-noire dans un 60l, il suffit de choisir ses poissons et leur nombre en fonction du volume.
      Amicalement..

      Supprimer
  2. Merci pour ce conseil, je vais surement m'orienter vers un 120 L. J'étudie de près la méthode Walstad qui me parait très intéressante.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour ,après plusieurs année de méthode "conventionnelle" je m’essaie a la méthode Walstad depuis août avec un aquarium de 100L , eau de pluie fraîchement tomber ,terreau ,sable ,petite pompe pour le brassage ,pas de chauffage ,pas de filtre etc... et pour le moment j'en suis satisfait et je pense que mes poissons ,crevettes,escargots,plantes aussi !! ;) . Très bon site ,merci des conseils , bonne continuation gil ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis très content!
      Bonne continuation Gilles...
      Amicalement
      Dani

      Supprimer
  4. Salut super intéressant comme article ! Il n'y a aucun problème avec tes ramirez et la température ? Ils se reproduisent ? Si ya aucun problème, je me lancerai ! :D

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Non, aucun problème avec la t°, le seul truc est qu'il faut que le couple Ramirezi soit déjà formé, c'est à dire qu'ils se soient choisis avant de les introduire dans ton bac. C'est pas évident, avant de les acheter il faut les observer pour voir quel couple s'est formé. Si tu mets un couple mais qui ne s'entend pas tu n'auras aucune repro, perso ça m'arrange, le problème est que le mâle risque de harceler la femelle jusqu'à la fragiliser à cause du stress et dans ce cas elle risque de ne pas faire long feu.

    Voilà
    Dani

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup de vos informations. Je lit votre site et c'est très intéressant car j'ai parti un aquarium naturel cette semaine. C'Est une 10gallon (40l environs) J'ai des lentilles flotante a l'interieur et des Hidrilla.. Je vais rajouter des cerato et valiniseria.. Mon substrat et un sable simple sans engrais ni rien est ce correcte ? Dois je mettre des escargot, si oui les quels ? Et je n'ai inserer aucune micro faune.. Le devrais-je si oui les quels? Merci Dani
    Rose

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Rose,

      Votre bac me semble correct, vous avez beaucoup de plantes à croissance rapide ce qui est très bien pour l'épuration de l'eau. Un sable simple est suffisant pour la végétation que vous avez. Vous pouvez mettre des Physes ou des planorbes corneus, il en existe des rouges très beaux, mais vous deviez déjà en avoir sur les plantes, attendez quelques jours pour en être sûr. Pour la micro-faune, si vous ne voulez pas mettre des crevettes, vous pouvez opter pour les Aselles et les Ostracodes. Les Aselles vont s'occuper de dégrader les déchets naturellement, les Ostracodes aussi, mais vont aussi constituer un garde-manger pour les poissons que vous allez introduire plus tard.
      C'est un bac prometteur, avec ses 40l on peut faire une petite mare bien sympa.

      Vous pouvez me contacter par email au cas ou vous souhaiteriez d'autres précisions. ..

      Bonne continuation.
      Amicalement,
      Dani

      Supprimer
  7. très intéressant cet article, je prend note de votre expérience car je voudrais tenter aussi l'aventure mais dans un 20litre avec des crevettes et escargots. Merci.

    RépondreSupprimer
  8. Anne-Claire12/01/2017 19:07

    Passionnant et riche en enseignements merci beaucoup !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne-Claire...

      Une rectification tout de même pour les Planorbes corneus. J'en ai mis dans le bassin est ont tous disparu, j'en ai conclu, comme je l'ai dit dans l'article, qu'ils ne supportaient pas les basses t°. En fait ils ont réapparu le printemps suivant, donc ils vivent très bien l'hiver dehors, dans le sud en tout cas.
      Puis, une chose curieuse, j'ai découvert dans la piscine d'un voisin plein de Planorbes. Je précise que sa piscine ne sert plus à la baignade, mais est devenue une mare géante à grenouilles, larves de moustiques, araignées d'eau et maintenant de Planorbes corneus..c'est un mystère, comment ces escargots sont venus coloniser cette mare géante...le propriétaire ne comprend rien non plus, il n'a jamais vu de Planorbe auapravant! Bref, tout ça pour dire que les Planorbes supportent les basses t°, voilà c'est fait!

      A bientôt.
      Amicalement

      Supprimer