lundi 9 avril 2012

Aselle ou Asellus aquaticus.

Voilà un petit crustacé d'eau douce qui est présent dans les mares stagnantes et qui peut nous rendre de grands services dans les bassins, les poubellariums, les piscines écologiques, mais aussi dans nos aquariums.

L'Aselle est un petit animal ne dépassant pas 2cm dont le principal but dans la vie est de nous maintenir le bac dans un état de propreté irréprochable, et la cerise sur le gâteau c'est qu'elle s'acquitte de cette tâche la nuit lorsque nous nous dormons. Ces crustacés, grands nettoyeurs, se nourrissent de tous les détritus organiques toujours présents dans nos bacs, feuilles mortes, débris végétaux, partie des feuilles malades ou abîmées, mais également de petits animaux ou micro-organismes morts, poissons morts, etc. Les aselles protègent également les pontes de nos poissons du pourrissement général en éliminant impitoyablement les œufs non fécondés. C'est là un service inestimable pour toutes les pontes dont les géniteurs doivent être éloignés ou absents, les amateurs de Killies en savent quelque chose.
Dans des conditions favorables elles prolifèrent rapidement, mais leur prolifération est freinée naturellement lorsqu'elles deviennent des proies pour nos poissons qui trouvent là une nourriture naturelle et riche. Elles peuvent être placées dans nos aquariums s'ils sont non chauffés et donc à température ambiante, elles ne supportent pas les grosses chaleurs.

Ce sont de bons bio-indicateurs, leur présence est signe d'une bonne qualité de l'eau et d'une bonne oxygénation, mais leur prolifération signale également une surabondance des déchets. Les mouvements gracieux et lents   provoqués par ces crustacés parmi les débris, contribuent au mélange des couches d'eau et des nutriments dans les eaux lentes comme nos aquariums sans filtration ni bulleur. Les Aselles sont en croissance perpétuelle et muent régulièrement, leur durée de vie est entre un et deux ans. 
 
La femelle pond des oeufs qui sont conservés dans une poche incubatrice sous son ventre jusqu'à l'éclosion. A l’éclosion, les bébés ont la forme d'une Aselle adulte mais en miniature. Ils resteront, tout de même, dans la poche de leur mère comme chez les kangourous. Une fois suffisamment développés ils abandonneront la poche protectrice pour mener leur propre vie de dur labeur, pour notre plus grand plaisir, nous évitant ainsi la corvée régulière de siphonnage des débris accumulés sur le substrat. Oui, l'aquarium naturel est pour les paresseux et les lents!

Si l'on souhaite nourrir nos poissons avec des Aselles il est facile d'en faire une culture. On introduit une bonne souche dans un récipient en plastique ou une poubelle pas trop haute, qu'on peut placer à l’extérieur car elles survivent même sous une couche de glace. Il faudra les nourrir avec des débris végétaux récupérés dans l'aquarium, avec des feuilles mortes, on peut aussi leur donner de temps en temps les restes de nos légumes cuits, elles adorent ce qui est en état de décomposition.  Ensuite, il suffira d'attendre que la nature fasse son travail de multiplication et d'aller à la pêche aux Aselles. Les poissons en raffolent, évidemment pas les poissons trop petits mais ceux ayant une bouche suffisamment grande.

On devrait placer les Aselles avec des Ostracodes, autre petit crustacé également détritivore, car ces deux crustacés sont complémentaires dans l’élimination des déchets dans un bac sans filtration.

La nature n'est-elle pas bien faite?



7 commentaires:

  1. Je n'ai pas de filtre mais un bulleur, est-ce que je peux introduire aselle, ostracode et autre petite bestiole en tout genre.....????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien n'empêche de le faire, mais normalement on le fait avant de mettre les poissons histoire que les bestioles aient le temps de trouver des cachettes. Si vous avez des poissons il se peut que vos bestioles n'aient pas le temps d'atteindre le fond de l'aquarium.

      Supprimer
  2. Bonjour,

    Merci pour ton post super intéressant !! je chercais depuis un moment que faire pour aider l'élimination des déchets organiques de manière naturelle !! je n'avais aucune idée que ce genre d'animaux pouvait survivre dans un aquarium, je suis d'autant plus intéressée que cela amène de la vie en plus !!
    Le poisson le plus gros que j'ai dans mon aquarium sans filtration c'est un couple d'apistogramma cacatuoides je crois pas qu'il puisent manger une proie si grande mais dans le doute je te demande.J'ai pas de filtre mais vu que j'ai des poissons d'Amazonie j'ai l'eau à 24 - 25°C, est-ce trop élevé pour ces petites animaux ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Les Aselles aiment une eau plutôt fraiche, elles supportent, à la limite, une température plus élevée mais pas sur le long terme. Les Apisto risquent bien de dévorer les bébés Aselles mais elles sont très futées et sont capables de rester planquées longtemps sous les feuilles ou des racines...
    Bref, oui, pour les Aselles 24/25° c'est trop...
    Amicalement Dani

    RépondreSupprimer
  4. J'ai récupéré des aselle en achetant une anémone dur ebay, je confirme que les poissons en rafole. Je verai bien si ils arrivent à y vivre et se développer.

    RépondreSupprimer
  5. Super article ! merci pour ce partage : ça m'a donné envie de mettre des bestioles dans mes bacs en commençant par les aselles ! Je viens d'en récupérer et j'aimerai savoir si je peux leur faire partager un bac qui est spécifique crevettes ? ou si elles vont se faire trop de concurrence dans la chaîne alimentaire ? merci !
    J'ai pris quelques photos : http://www.poubellarium.fr/viewtopic.php?f=57&t=6647

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Perso, j'évite de les mélanger, mais la cohabitation entre crevettes et aselles est tout à fait possible. Etant donné que les deux espèces évoluent dans les mêmes zones à peu de choses près, je pense que plus l'aquarium est grand mieux c'est. Je pense aussi que pour que ça fonctionne bien entre les deux, il faut les nourrir avec des légumes pochés et des pastilles pour poissons de fond, surtout si l'aquarium est plutôt petit.


      Supprimer